Grasse, la ville du parfum

blog beauté

Grasse, également appelée la ville du parfum qui a vu sa popularité s’accroitre grâce au livre « Le parfum » et son adaptation cinématographique du même nom, est une ville qui se trouve dans le département des Alpes-Maritimes et faisant partie de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur). La ville se considère comme la capitale mondiale du parfum et a notamment remporté plusieurs prix dans le domaine de la parfumerie. Mais quel est le rapport entre cette commune provençale et le parfum ?

 

Un peu d’histoire

La ville de Grasse se trouve à quelques kilomètres de la mer Méditerranée, à 350 mètres d’altitude. C’est un petit coin de Provence où se mêlent différentes senteurs qui ont fait la réputation de Grasse, avec une prédominance pour la rose, le jasmin et l’olivier.

Bien que connue et reconnue grâce à la parfumerie, elle n’en reste pas moins une cité médiévale fondée au VIIème siècle. Son architecture à la fois génoise et provençale, ses jolies façades restaurées, ses places ou encore ses ruelles étroites surprennent tant elles éblouissent. Dès le XIXème siècle, Grasse s’est ouverte vers l’extérieur et de nombreuses usines furent construites. La révolution industrielle était en marche.
Dès lors, la ville devient peu à peu une commune touristique appréciée pour sa qualité de vie, son climat et ses paysages.

Une ville parfumée

 



Grasse est devenue la capitale mondiale des parfums un peu par hasard. En effet, au Moyen-âge Grasse se spécialise dans le tannage du cuir. À cette époque, le cuir, une fois tanné, sert notamment à réaliser des gants. Les cuirs de Grasse étaient de grande qualité mais avaient un défaut : ils sentaient mauvais à cause des matières avec lesquelles les cuirs étaient tannés.

Un jour, Galimard, un des tanneurs de Grasse, a utilisé une nouvelle technique pour créer des gants parfumés. Il les plongeaient dans des bains de senteurs contenants, entre autres, des épices et de l’eau de rose. Cette technique fut reprise par tous les tanneurs de la ville, ce qui a valu à Grasse son statut de capitale mondiale du parfum dépassant même Montpellier et sa faculté de pharmacie. Seulement à cause des taxes sur le cuir et de la concurrence, Grasse dû abandonner le cuir pour se focaliser sur le parfum.

Au fil des années, des parfumeries se développèrent dont les trois plus grandes sont Galimard, Fragonard et Molinard. La clientèle internationale afflue et le succès est garanti. La ville a gagné son titre de capitale mondiale des parfums grâce à un certain nombre de senteurs rares comme la lavande, le jasmin, la rose, la fleur d’oranger ou encore le mimosa. Pour cueillir les fleurs de jasmin, il faut une main-d’œuvre importante car le travail se fait à la main, au lever du jour, là où le parfum est le plus développé. Encore aujourd’hui, le parfum est ce qu’il y a de plus important à Grasse. On dénombre une soixantaine d’entreprises liées au parfum qui emploient de nombreuses personnes. Pour utiliser des chiffres, ce sont pas moins de 10 000 Grassois qui vivent du parfum. La renommée de la ville est telle que des grandes marques comme Chanel possèdent leurs propres plantations à Grasse.

 

Grasse et les festivités

 

Tout au long de l’année, Grasse organise de nombreuses manifestations et expositions liées à la parfumerie et aux traditions locales. Les plus connues sont la Fête du Jasmin, l’Exporose, Bio Grasse, Olivéa, Vénusia ou encore le congrès Centifolia. Par ailleurs, la ville a obtenu trois fleurs au concours des villes et villages fleuris et a été promut ville d’art et d’histoire ainsi que ville d’internet.
Grasse a réussi à se faire un nom, délaissant le cuir pour le parfum. Ce qui lui a valu de nombreux prix et titres. Grasse a des qualités indéniables mais elle sera toujours assimilée au parfum et à ses senteurs rares.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *