Comment devenir maquilleuse professionnelle ?

blog beauté

Beaucoup de femmes sont passionnées par la mode, la beauté et le cinéma alors lorsqu’un métier est capable d’allier ces points, cela peut être une aubaine. Le domaine de la beauté est large et les métiers en découlant sont nombreux. L’un de ces métiers en fait rêver plus d’une : celui de maquilleuse professionnelle. Mais en quoi consiste-t-il exactement ? Qu’elles sont les études à faire pour y parvenir ? Explications:

 

Qu’est-ce que le métier de maquilleuse professionnelle ?

 

Même s’il s’agit d’une activité mixte, le métier de maquilleuse professionnelle dénombre bien plus de femmes. Ce métier consiste à préparer ou modifier le visage ou le corps d’une personne avant de passer à la télévision, au cinéma ou au théâtre. Dans tous les cas, la maquilleuse professionnelle doit se plier aux exigences du réalisateur.

La maquilleuse professionnelle revêt plusieurs aspects selon la situation

– Pour la télévision, la maquilleuse travaille en studio pour préparer le visage des personnes devant passer sur un plateau de télévision. Pour les hommes, la maquilleuse applique simplement du fond de teint pour que la peau soit plus mate et qu’il n’y ait pas de reflets brillants à cause des lumières artificielles des plateaux. Pour les femmes, la maquilleuse réalise un maquillage permettant de rendre le visage plus télégénique grâce à du crayon, du rouge à lèvres…



 

– Pour le cinéma et le théâtre, le travail de la maquilleuse est plus conséquent car elle doit intervenir sur le visage et le corps et utiliser un maquillage artistique permettant de vieillir ou rajeunir un visage, lui donner un air malade… Le principe étant d’accentuer certains traits du visage, de jouer avec les ombres et les lumières afin de rendre le personnage le plus crédible possible.

 

La maquilleuse professionnelle travaille en collaboration avec le costumier, l’éclairagiste et le cadreur. Une séance de maquillage peut durer jusqu’à plusieurs heures où la concentration est de rigueur.

 

Les études de maquilleuse professionnelle ?

 

Malheureusement, il n’existe aucun diplôme d’État de maquilleur professionnel en revanche, plusieurs écoles privées proposent des formations en maquillage artistique. Chaque école est différente et elles définissent elles-mêmes leurs programmes et leurs pédagogies. Ces écoles sont payantes mais peuvent délivrer un diplôme en fin de cycle. L’idéal étant de se rendre aux journées portes ouvertes de ces écoles afin d’y rencontrer des professeurs et vérifier qu’ils viennent bien du monde professionnel.

Par ailleurs, afin de connaître les bases du métier, nous vous conseillons de vous tourner d’abord vers l’esthétique. C’est une excellente chose que de passer ces diplômes pour pouvoir vous familiariser avec le maquillage en général. Ces diplômes se préparent et s’obtiennent dans un lycée professionnel ou en CFA (apprentissage). Voici les diplômes vers lesquels vous tourner :

 

 Les diplômes pour devenir pro du maquillage

 

  • CAP esthétique-cosmétique-parfumerie
  • BEP esthétique-cosmétique-parfumerie
  • Bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie
  • Bac pro perruquier-posticheur
  • BTS esthétique-cosmétique

 

L’expérience acquise est la meilleure des écoles

 

Ces diplômes ne vous apprendront pas comment devenir réellement maquilleuse professionnelle mais ils vous permettront d’apprendre les techniques de soin du corps et de maquillage. Donc n’hésitez pas à faire le maximum de stages même s’ils ne sont pas rémunérés car c’est la seule façon d’atteindre votre objectif. Les stages vous offriront diverses possibilités comme l’expérience « sur le terrain » mais aussi la connaissance de personnes travaillant dans ce milieu. Pour devenir maquilleuse professionnelle, il faut passer par des débuts difficiles, soit peu ou pas payés. Il faut avoir de la chance mais il faut aussi savoir la provoquer, aller chercher les opportunités et frapper aux portes.

Pour parler chiffres, sachez que la plupart des maquilleuses professionnelles ont le statut d’intermittent du spectacle et sont, par conséquent, rémunérées à la prestation. Les revenus varient entre 155€ et 200€ brut par jour et 650€ et 700€ brut par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *